lundi 21 mai 2012

Pas de prime de partage des profits en 2012. A moins que...

420 euros : c'est selon Les Echos le montant moyen versé en 2011 aux salariés ayant bénéficié de cette prime. Et pour 2012, selon la même source, plus d'un groupe du CAC 40 sur deux devront la verser à ses salariés.

L'an dernier, l'employeur avait estimé que les conditions n'étaient pas remplies pour un versement au titre de 2011, les dividendes versés étant inférieurs à la moyenne des dividendes des deux années précédentes, alors que le groupe "avait pourtant une intention positive en matière de prime de partage des profits", comme l'avait déclaré Philippe LESIEUR lors de la réunion du Comité d'entreprise du 29 septembre 2011.

Cette année non plus, les conditions ne seront pas remplies, BPCE SA ayant réalisé en 2011 un exercice déficitaire. Mais l'employeur peut concrétiser cette "intention positive" et permettre aux salariés de bénéficier des profits du groupe... par exemple avec un versement exceptionnel au titre de l'intéressement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire