lundi 26 novembre 2012

Mais où sont donc passés mes jours de fractionnement ?

Les 2 jours de fractionnement, auquel vous avez droit grâce à l'accord sur le temps de travail signé par l'UNSA,  sont acquis dès lors que :
- vous avez pris au moins 10 jours de congés payés ouvrés consécutifs entre le 1er mai et le 31 octobre
- et vous avez pris au moins 5 jours de congés (consécutifs ou non) sur le reste de l'année

Vous pouvez vérifier que vous en avez bien bénéficié en cliquant sur l'onglet "Mes compteurs" dans l'application Agenda RH.
Si vous constatez une anomalie, il peut y avoir une raison simple à cela : vous ne remplissez pas la seconde condition à la date à laquelle vous consultes vos compteurs.  

Car attention : les 2 jours ne seront "comptabilisés" dans votre compteur que lorsque les 5 jours ont été effectivement pris (il ne suffit pas qu’ils soient posés). Si le dernier de ces 5 jours est posé pour la fin de l’année, par exemple le 26 décembre, les 2 jours de fractionnement n’apparaîtront que le 27 !

Comment le vérifier dès maintenant ? En cliquant sur "critères" sur la page "Mes compteurs", en vous positionnant à une date postérieure au dernier de ces 5 jours !

Tout cela n'est pas simple... c'est la raison pour laquelle l'UNSA demande que ces journées soient automatiquement versées sur le CET, lorsqu'elles n'ont pas pu être prises par la salarié avant le 31 décembre.  

jeudi 22 novembre 2012

Rions un peu... mais jaune, hélas !


Au cas où on l'oublierait, l'image de la Banque ne s'améliore pas. Désormais, le fameux "Monsieur Sylvestre" des Guignols n'est plus le patron d'une industrie de l'armement ou du pétrole mais d'une banque.
Plutôt que de redéfinir la banque ou de donner envie d'agir, on devrait peut être commencer par restaurer notre image...


mercredi 21 novembre 2012

Le 20/11/2012 à 15 h : nouveau directoire de BPCE

And the winners are :

BCA : Jean-Yves FOREL arrivera le 1er décembre.

Finances, Risques et Opérations : Daniel KARYOTIS prendra la direction de ce pôle, à l'exception de la DCEI qui sera rattachée à BCA.

RH : Anne MERCIER-GALLAY est confirmée dans son rôle.


Précisions :

Le directoire passe à 4 membres. Philippe QUEUILLE devient conseiller du Président. Nicolas DUHAMEL reste conseiller auprès du Président pour les Affaires Publiques.

Sont rattachés au Président du Directoire :
- l'Inspection
- La Communication Externe
- La Stratégie, qui pilotera également la Direction des Affaires Juridiques et la Direction de la Conformité.

Comité de Direction Générale : le Directoire, plus la Statégie et Natixis (donc 6 membres au total).

Comité Exécutif : pas encore stabilisé à ce stade.

Commentaire : tout le reste est inchangé. Toute modification ultérieure dans les organigrammes des "blocs" concernés par les changements seront soumis à la procédure habituelle ( information / consultation du CE).

Conseil de surveillance :
François PEROL a insisté sur sa volonté d'avoir autour de lui une équipe resserrée.
Le comité de nomination et de rémunération a reconduit le dispositif existant pour ce qui concerne les membres du Directoire.
L'UNSA a rappelé que BPCE est une entreprise à part entière, qui nécessite d'être dirigée en tant que telle et qu'une réflexion devrait être menée sur ce thème.

mardi 20 novembre 2012

On ne nous dit pas tout !


Lors de la réunion des délégués du personnel du 8 novembre, plusieurs questions ont été posées concernant le dossier professionnel des salariés (règles déontologiques, droit d'accès).

Dans les réponses apportées par l'employeur à ces questions, on  apprend que " le salarié n'a pas le droit d'accéder aux données prévisionnelles de carrière (potentiel de carrière...)".

La DRH fait donc des prévisions concernant votre évolution de carrière et votre "potentiel", sur la base d'un certain nombre de critères (qu'on ne connaît pas précisément) et fait des projections sur votre avenir professionnel (promotions, rémunération)... sans même vous en avertir et - encore plus fort - refuse de vous communiquer ces éléments !
Sur le principe, il semble que la moindre des choses serait que les salariés aient connaissance des "règles du jeu", c'est à dire des critères qui sont pris en compte pour le "calcul" de ces données prévisionnelles. Cela permettrait également de vérifier que la méthode utilisée n'est pas discriminatoire vis à vis du sexe ou de l'âge du salarié, notamment.

On aimerait également savoir quelle est l'utilisation concrète de ces données prévisionnelles... Si elles servaient à offrir aux salariés une certaine visibilité quant à leurs perspectives d'évolution, si elles permettaient de mener une véritable politique d'accompagnement, de formation, de mobilité, cela pourrait être intéressant.

Mais le fait que les salariés ne puissent avoir accès à ces données ne nous incite guère à l'optimisme. Voilà une question que les délégués du personnel UNSA remettront prochainement à l'ordre du jour !

mercredi 14 novembre 2012

François Pérol : c'est reparti pour 4 ans


A l'unanimité, le conseil de surveillance a nommé François Pérol pour un nouveau mandat de 4 ans.
Il doit composer son directoire pour le 21 novembre, date du prochain conseil.
Mais peut-être en saurons davantage lors du "tchat" prévu (quel hasard !) demain ?