mardi 20 novembre 2012

On ne nous dit pas tout !


Lors de la réunion des délégués du personnel du 8 novembre, plusieurs questions ont été posées concernant le dossier professionnel des salariés (règles déontologiques, droit d'accès).

Dans les réponses apportées par l'employeur à ces questions, on  apprend que " le salarié n'a pas le droit d'accéder aux données prévisionnelles de carrière (potentiel de carrière...)".

La DRH fait donc des prévisions concernant votre évolution de carrière et votre "potentiel", sur la base d'un certain nombre de critères (qu'on ne connaît pas précisément) et fait des projections sur votre avenir professionnel (promotions, rémunération)... sans même vous en avertir et - encore plus fort - refuse de vous communiquer ces éléments !
Sur le principe, il semble que la moindre des choses serait que les salariés aient connaissance des "règles du jeu", c'est à dire des critères qui sont pris en compte pour le "calcul" de ces données prévisionnelles. Cela permettrait également de vérifier que la méthode utilisée n'est pas discriminatoire vis à vis du sexe ou de l'âge du salarié, notamment.

On aimerait également savoir quelle est l'utilisation concrète de ces données prévisionnelles... Si elles servaient à offrir aux salariés une certaine visibilité quant à leurs perspectives d'évolution, si elles permettaient de mener une véritable politique d'accompagnement, de formation, de mobilité, cela pourrait être intéressant.

Mais le fait que les salariés ne puissent avoir accès à ces données ne nous incite guère à l'optimisme. Voilà une question que les délégués du personnel UNSA remettront prochainement à l'ordre du jour !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire