mercredi 16 janvier 2013

Réponse de l'employeur à nos revendications


  • Augmenter les salaires de 3,6% pour tenir compte de l’inflation, des rattrapages (partiels) à effectuer sur les années précédentes et de la charge de travail accrue ;
ð  450 € d’augmentation pour tous les salaires inférieurs à 50 K€
  • Intégrer la part variable au salaire fixe
ð   NON
  • Allouer une enveloppe 2013 plus significative pour l’égalité professionnelle (110 K€ en 2012) 
ð  NON, mais enveloppe 2012 reconduite pour 2013
  • Maintenir 100 % du salaire pendant le congé de paternité
ð  Le sujet va être étudié (réalisation d’un benchmark) 
  • Augmenter pour tous la subvention des repas au RIE 
ð  NON
  • Améliorer les conditions de travail 
ð  L’employeur ne semble pas avoir compris la demande…
  • Gérer de manière « proactive » les évolutions des carrières et la mobilité 
ð   la DRH considère que c’est déjà le cas ; une réunion sera organisée pour faire un point précis sur le sujet
  • Rouvrir la négociation pour un accord sur le handicap (échec des négociations fin 2011)
ð  Pas en 2013 ; la DRH fait état de difficultés à recruter des personnes handicapées en dépit du recours à des cabinets spécialisés, ainsi qu’à faire reconnaître comme handicapés certains collaborateurs (décision souveraine du Médecin du Travail)
  • Négocier un nouvel accord d’intéressement
ð  OUI (encore heureux !)
et un accord dérogatoire de participation
ð  NON
  • Négocier un accord sur le télétravail 
ð  NON
  • Négocier un accord sur l’utilisation des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication)
ð  On va en discuter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire