vendredi 29 mars 2013

CIE Groupe BPCE : une fausse bonne idée

Créé par les Banques Populaires et exclusivement réservé aux BP, le CIE (comité interentreprises) est ouvert à l’ensemble du groupe depuis le 1er janvier 2013. Il offre un ensemble de services, principalement : colonies de vacances et locations d’appartements, de mobil home…

Financement : le comité d’entreprise adhérent verse une cotisation au CIE à partir de son budget actuel, donc au détriment d’autres activités. Pour BPCE cette cotisation serait de l’ordre de 350 000 €, soit 16 % du budget total.

Règles : le montant de la subvention du CIE aux salariés bénéficiaires dépend du quotient familial (avis d’imposition). La priorité d’attribution se fait uniquement par rapport à ce quotient : année après année, ce sont donc toujours les mêmes qui bénéficient des prestations du CIE !  

Commentaires : compte tenu des règles de priorité, les salariés de Natixis et de la BRED, par exemple, bénéficiaient peu des prestations du CIE. Ce sera le cas également pour les salariés de BPCE. Il faut préciser que la BRED perdait ainsi environ 80 % de sa cotisation et Natixis presque 90 %. Pour cette raison, Natixis et la BRED ont quitté le CIE.

Un exemple de l’efficacité du CE BPCE : le CIE indique avoir fait partir 2000 enfants en colonie de vacances pour l’ensemble des Banques Populaires, mais le CE BPCE a subventionné 400 enfants rien qu’à son niveau !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire