mercredi 6 novembre 2013

Et moi et moi et moi : suite (et pas fin)…

Nous voulions attendre le communiqué officiel mais ça fuite de partout, alors…

Annonce des résultats du 3ème trimestre ce soir, présentation du PSG 2014-2017 le 13 novembre, les principaux chiffres sont d’ores et déjà connus.

Une chose est sûre : ce PSG-là ne sera pas celui du Qatar ! Au programme, 900 millions d’euros « d’économies ». Il est question aujourd’hui dans l’AGEFI de nouvelles fusions de Banques et de Caisses (hypothèse envisagée de 14 établissements dans chacun des deux réseaux), de 12 000 départs « naturels » sur la durée du plan (chiffre dont on ne connaît pas à ce jour la source)…

En arrivera-t-on à externaliser in Inde certaines activités informatiques, comme BNP Paribas, ou certaines activités de back-offices, comme la Société Générale ?

Et surtout, des économies pourquoi et pour qui ? Vous qui êtes salarié de BPCE SA, quel profit en retirerez-vous ? Aurez-vous droit à une augmentation, à davantage d’intéressement, à une participation, à une prime de partage des profits, à un open-space moins bruyant... et encore à un emploi ?

Ou bien cela ira-t-il dans la poche de nos dirigeants ? En 2012, la rémunération annuelle moyenne des grands patrons (ceux du SBF 120) a atteint 2 839 000 euros (source La Tribune). En hausse de 2,4% seulement par rapport à l’année précédente… mais ces 2,4%-là  représentent quand même plus de 60 000 euros. Certes les rémunérations de nos dirigeants ne sont pas tout à fait de cet ordre là... mais ces dirigeants sont nombreux, si on ajoute ceux des Banques et des Caisses !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire