lundi 23 décembre 2013

Capri, c'est pas bientôt fini ?

Capri, c'est l'application qui permet de gérer les bons de commande. Et pour tous ceux qui ont accès à Capri, l'info vient de tomber, les taux de TVA augmentent à compter du 1er janvier :
- le taux de TVA à 7% sera porté à 10%
- le taux de TVA à 19,6% sera porté à 20%

Ca commence bien, la nouvelle année... et ce n'est pas la seule mesure qui impactera votre pouvoir d'achat puisqu'en 2014, la part de la cotisation à la mutuelle prise en charge par l'employeur sera intégrée dans votre net fiscal et sera donc imposable au titre des revenus.

Ce sont deux éléments qui seront à prendre à compte lors des Négociations Annuelles Obligatoires. Certes, l'employeur n'est pas responsablle de l'évolution de la fiscalité. Mais le résultat pour le salarié n'en sera pas moins défavorable. Après deux années quasiment stériles sur le plan des augmentations collectives de salaire, une compensation serait la bienvenue...

mercredi 11 décembre 2013

mardi 10 décembre 2013

Trop froid, trop chaud, trop bruyant, trop ch.... !


A l’occasion du salon « Simi » sur l’immobilier d’entreprise, le cabinet Deloitte a révélé les résultats d’une enquête menée sur plus de 43 000 salariés de 53 sociétés européennes.

Conclusions : des salariés pas satisfaits du tout de leurs conditions de travail !
75% aimeraient bénéficier d’un meilleur contrôle de la température  
73% se plaignent de nuisances sonores
75% déplorent la monotonie des espaces de travail et le manque d’espaces d’isolement individuel ou en groupe.

L’étude, menée en collaboration avec la société Leesman, spécialisée dans la mesure de l’efficience de l’environnement de travail, conclut qu'il en résulte pour les salariés " des impacts non négligeables sur leur productivité et créativité qui sont moteurs pour la santé de nos entreprises".

Mais le pire et le plus révélateur des indicateurs est sans doute celui-ci : plus d’un salarié sur deux préfère ne pas faire visiter son lieu de travail à ses proches. Pourquoi ? Parce qu’il en a honte…

Le phénomène ne concerne donc pas que BPCE SA. Car l'étude inclut bien évidemment des sociétés qui ont de "vrais" open spaces, réellement pensés, conçus dans cette optique, avec un mobilier, un agencement, des cloisons d'isolation phonique adaptés... ce qui est très loin d'être le cas de nos locaux !  On n'ose pas imaginer quels seraient les résultats d'une telle enquête chez nous...


dimanche 8 décembre 2013

Faites passer, SVP...

Le Dr Nicol quittera prochainement BPCE, après de nombreuses années de présence au service des salariés.

Pour des raisons qui nous échappent, la DRH ne semble pas vouloir en faire l’annonce. Nous passerons donc par d'autres voies.

Un livre d’or est à la disposition de tous les collaborateurs qui souhaitent lui laisser un mot avant son départ. Ce livre d’or se trouve au cabinet médical.

Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à venir écrire quelques mots. N’hésitez pas non plus à faire savoir autour de vous que livre d'or existe pour ceux qui souhaiteraient lui écrire quelque chose.
Par ailleurs, pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer au cabinet médical, le mot peut aussi être adressé par mail au cabinet médical, à l'attention de Marie Paulhan, le texte du mail sera alors collé dans le livre d’or.

D’avance merci pour elle.
                                                                    Les élus UNSA



jeudi 5 décembre 2013

Déménagement de BCA : ça commence à bien faire…

Ce ne sont plus des mois mais des années maintenant, qu’il est question de travaux, de réallocation des espaces, de déménagement chez BCA... A une époque, on nous répondait que la décision était dans les mains d’Olivier Klein… décision qui n’a jamais été prise avant son départ (du fait justement de son départ…), pas plus que dans l’intervalle qui a suivi son départ, avant l’arrivée de Jean-Yves Forel. Jean-Yves Forel étant arrivé, une réorganisation plus tard, le sujet est toujours sur la table. Jean-Yves Forel l’a d’ailleurs lui-même annoncé : il y aura bien un déménagement, qui devrait intervenir début 2014.

Depuis, à BCA, chacun s’interroge. Les rumeurs et les bruits les plus divers courent, comme toujours dans ce genre de situation. Le déménagement, c’est maintenant ? Pas vraiment, non ! tout cela doit d’abord passer par le CHSCT, qui attend encore et toujours le fameux « macro zoning » qui définira par grandes masses les surfaces attribuées aux différentes directions. Mais les réunions extraordinaires du CHSCT se suivent et se ressemblent : toujours pas de macro-zoning à l’horizon. Et nos questions restent systématiquement sans réponse. Qu’attend-on pour enfin s’attaquer concrètement à ce dossier ? Que Jean-Yves Forel quitte à son tour BPCE, pour refiler le bébé à son successeur et perdre à nouveau 2 ou 3 ans ?

L’UNSA déplore ce manque de respect de la direction pour les salariés.
Certaines situations  (et pas seulement à BCA) n’ont que trop duré. Puisque ce macro-zoning existe, paraît-il, qu’il soit présenté au CHSCT. Et que la direction apporte enfin des réponses – quelles qu’elles soient - à nos questions soulevées il y a de nombreux mois.

mardi 3 décembre 2013

Coopératifs, banquiers et assureurs autrement


Voilà donc notre signature (ou plutôt celle du groupe BPCE, ce n'est pas encore très clair...), qui résume en quatre mots le nouveau plan stratégique. On aura l'occasion d'y revenir, mais aujourd'hui, on va s'intéresser au premier mot de cette signature, notamment pour les plus jeunes et aussi ceux pour qui BPCE est la première expérience dans cet univers coopératif / mutualiste.

Voilà donc ce qu'on trouve sur Wiki :
La coopération est une forme d'organisation collective qui entend promouvoir dans le domaine économique et social un système fondé sur une vision partagée des différents acteurs, dans un esprit d'intérêt général, au service de toutes les parties prenantes. Cela suppose un certain degré de confiance et de compréhension. La coopération -antagoniste à l'esprit de concurrence entendu sous sa forme libérale , conduit à réviser les modes de fonctionnement ainsi que les relations économiques pour les subordonner à la réalisation de finalités plus sociales et plus solidaires. Cette recherche du bien commun peut se manifester sous une pluralité de formes (...) notamment sous des formes organisées avec l'instauration de structures d'économie sociale, par l'initiation et la propagation de comportements d'économie solidaire) ou par l'emploi de nouvelles formes de contrats (Cf l'exemple des logiciels libres avec le principe de copyleft).

C'est beau, les valeurs coopératives, n'est-ce pas ? On est bien loin des objectifs de PNB, de coefficient d'exploitation, de synergies de coûts et des plans "d'adaptation des effectifs".
Être coopératifs, ce n'est donc pas gagné d'avance... mais heureusement, nos têtes pensantes ont eu la bonne idée d'ajouter un mot qui change tout. Oui, on sera coopératifs... mais autrement !