vendredi 10 janvier 2014

Maigrir autrement

Dégraisser autrement, c'est ce que va devoir faire Natixis selon l'administration. En effet, depuis la réforme des règles de lienciement collectif, tout projet de PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi) doit recevoir en amont un avis positif de l'administration. Or pour la DIRECCTE, (Direction Régionale du Travail), cette homologation n'est pas gagnée d'avance, certaines dispositions du PSE étant contrraires à des dispositions légales ou réglementaires. Rien que ça !

La DIRECCTE souligne en outre le caractère douteux de la nature"volontaire" de certains départs, le projet prévoyant des suppressions de postes voire des fermetutres d'activités.

La direction croyait sans doute avoir fait le plus difficile après avoir signé avec certains syndicats (mais pas l'UNSA) un accord d'entreprise facilitant ces réductions d'effectifs... mais c'était une erreur. Natixis va devoir revoir sa copie et allonger le calendrier des négociations avec les organisations syndicales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire