mercredi 5 mars 2014

Assistantes à tout faire : ça suffit !

Nous l’avions senti venir et avions alerté l’employeur, au cours d’une réunion du Comité d’entreprise,  avant même que le service de conciergerie soit lancé : de plus en plus d’assistantes sont sollicitées par leur manager, qu’il s’agisse des « achats minute » ou des services de « vie pratique » (pressing, cordonnerie, papiers administratifs)…

Nous le rappelons ici et le rappellerons également dans les instances concernées : les services liés à la conciergerie sont d’ordre personnel et ne sauraient en aucun cas entrer dans les missions des assistantes (ni de n’importe quel salarié).


Une des raisons de l’existence même des services de conciergerie tient à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Ces services sont censés contribuer à diminuer le stress des salariés, en leur facilitant certaines tâches de la vie quotidienne sur leur lieu de travail, en particulier pour les femmes, souvent davantage sollicitées que les hommes dans ce domaine. En demandant aux assistantes d’effectuer pour leur compte certaines démarches auprès de la conciergerie, ces managers (qu’ils soient hommes ou femmes) vont à l’encontre du but recherché, en accroissant leur charge de travail et ce, pour des motifs qui n’ont rien de professionnel.

Les élus UNSA condamnent cette dérive et demandent à l'employeur de rappeler à tous que ces pratiques n'ont pas lieu d'être. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire