lundi 17 mars 2014

Pas de prime pour vous et pas de dividende pour nos actionnaires ?

Mais que se passe-t-il ?

Lors du « tchat » du mois de novembre, voici ce que François Pérol répondait à une question concernant les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) :

« Les NAO, ce sont les mesures générales. Ce n'est pas toute la politique salariale. Il y a aussi : les augmentations individuelles, la participation, l'intéressement. Et si BPCE SA verse un dividende en 2014 au titre des résultats 2013 aux Banques Populaires et aux Caisses d'Epargne, il y aura une prime de partage des profits(appelée communément "prime Sarkozy"). »

Le « et si » ne vous aura pas échappé… mais début janvier, François Pérol revenait sur le sujet à l’occasion de la cérémonie des vœux 2014 : « Symboles de cette réussite depuis quatre ans (…)  le versement par BPCE d’un dividende exceptionnel à ses actionnaires pour la première fois depuis 2009. » Cette fois, il n'était pas question de "et si".

Or nous venons d’apprendre que BPCE SA ne versera pas de dividende en 2014 et ne sera donc pas éligible à la prime de partage des profits. La raison ? Un résultat net qui se traduit par une perte de 297 M€ sur 2013 ! Pas un ou deux ou trois millions d’euros… 297 millions d’euros ! Comment le Président de notre Groupe peut-il ignorer fin novembre 2013 et au-delà, au moins jusqu’à fin janvier 2014, que l’organe central réalisera des pertes de cette ampleur ?

Les salariés apprécieront, eux qui ont entendu parler de cette « prime Sarkozy » lors des  vœux 2014… mais ils ne seront pas les seuls. Que penseront les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne, nos actionnaires,  qui s’attendaient au versement d’un dividende ?  Ou bien est-il prévu de verser néanmoins des dividendes, prélevés sur les réserves distribuables ? Et d’où viennent ces pertes, qui n’ont visiblement pas été anticipées ?


L’UNSA demandera prochainement des explications précises sur ce revirement. Nous vous tiendrons au courant des réponses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire