mercredi 7 mai 2014

Cerise sur le gâteau...

Bonne nouvelle ce matin en réunion extraordinaire du CE : le gâteau de l'intéressement sera aussi copieux que prévu... avec même une cerise sous forme d'un intéressement complémentaire de 340 000 euros, qui s'ajoutent aux 13 030 534 € qui seront versés aux salariés au mois de juin... auquel il faudra ensuite ajouter l'abondement, pour ceux qui choisiront de verser tout ou partie de leur intéressement sur le Plan d'Epargne Entreprise ou le PERCO-I (autre dispositif mis en place avec la seule signature de l'UNSA).

Evidemment, ce gâteau est un peu lourd à digérer pour certains syndicats minoritaires non-signataires qui auraient sans doute préféré qu'ils soit inférieur (et tant pis pour les salariés !) pour justifier leur position et dénigrer l'accord signé par l'UNSA.

A court d'argument, ces syndicats tentent de faire naître des rumeurs (mais ce n'est pas nouveau, ça fait des années que ça dure et nous en  avons l'habitude) de collusion entre l'UNSA et l'employeur. En réalité ce sont eux qui font le jeu de la direction en s'en prenant à nous. Car même lorsqu'on leur propose une action commune, ils déclinent notre offre...

Alors oui, nous assumons nos signatures et s'il y a un intéressement cette année (et un intéressement complémentaire), c'est uniquement grâce à l'action de l'UNSA.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire