mercredi 6 août 2014

1er semestre : des bons résultats... mais qui vont profiter à qui ?

 « Vous pouvez être légitimement fiers de ces résultats, qui sont les vôtres. Fiers aussi que votre Groupe et chacune de ses entreprises soient ainsi en mouvement, innovantes et actives dans tous leurs métiers. Avec toute l'équipe de direction générale, je voulais vous remercier pour ces résultats et vous dire que nous partagions pleinement votre fierté. »

Ainsi  se termine le message de François Pérol, visiblement satisfait des résultats du Groupe sur le premier semestre. Nous aussi sommes satisfaits de voir que le Groupe se porte bien et a su passer entre les gouttes des amendes américaines (cf. les récentes mésaventures de BNP Paribas) et des banques portugaises en difficulté (cf. le Crédit Agricole).

Mais si on pouvait partager autre chose, en plus de la fierté, ce serait une encore meilleure nouvelle ! Certes, les chiffres annoncés pour ce premier semestre sont plutôt encourageants pour l’intéressement qui sera versé l’année prochaine (même s’il est encore trop tôt pour faire des projections)… mais rappelons que les salariés de BPCE SA ne bénéficient pas de la participation (à la différence des salariés de Natixis, des Banques et des Caisses), n’ont jamais touché le moindre euro au titre de la prime de partage des profits, et que les augmentations collectives des 3 dernières années ont atteint des niveaux qui constituent des records historiques de faiblesse !


Il serait peut-être temps que la reconnaissance des bons résultats se traduise autrement qu’en éléments variables et aléatoires… Mais on aura l’occasion de revenir sur ce sujet à la rentrée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire