lundi 25 août 2014

Changement de disque

C'est amusant de voir ce que le discours officiel, fait pour une bonne partie de langue de bois, devient dès lors que ceux qui le tiennent ont quitté l'entreprise... Même au plus haut niveau !
On en veut pour preuve ces quelques extraits choisis d'un entretien avec Jean-Luc VERGNE*, ex-DRH Groupe de BPCE :

- "Aujourd'hui l'entreprise manage avec les chiffres et du quantitatif, multiplie les entretiens et les outils qui ne servent en rien les carrières, ni les rapports entre les individus. Nul ne se préoccupe plus du comment faire, ni de l'humain..."

- "A mon sens, la relation contractuelle qui unit aujourd'hui les jeunes avec l'entreprise n'est pas une bonne base de départ ni de collaboration."

- " Il faudrait revenir au management du travail, replacer les relations sociales au coeur du système."

Ce n'est pas nous qui le disons... mais nous sommes ravis de voir que, quelques années après, il est  finalement d'accord avec nous.

Et pour l'anecdote, on ne peut pas s'empêcher de vous livrer ce terrible aveu de notre ancien DRH concernant sa difficile réinsertion en tant que retraité : "Pendant trois mois, ce fut le trou d'air, j'ai du réapprendre la vie de monsieur Tout le monde. Acheter des billets de train, aller dans un bureau de poste envoyer un recommandé fut un apprentissage au sens premier du terme pour un dirigeant qui avait un collaborateur pour chaque chose  !"

On s'en doutait un peu mais c'est confirmé : les gens qui nous dirigent ne savent pas acheter un billet de train ni envoyer un recommandé. C'est quand même un peu inquiétant, non ?

* Source : Les Echos Business du 18 août 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire