lundi 20 octobre 2014

Au revoir la DISG ? Bonjour les procédures...

Le projet de transfert d'une grande partie des collaborateurs de la DISG chez Natixis aurait bien entendu un impact sur les salariés concernés... mais pas seulement.

Oui, vous aussi, même si vous ne faites pas partie de la DISG, devriez malheureusement subir quelques petits changements dans votre vie professionnelle quotidienne. Car certains services, certaines prestations jusqu'ici gratuites deviendraient payantes, par le "jeu" de refacturations. Et qui dit facturation dit procédure...

Un exemple : la procédure de réservation d'une salle mutualisée de Natixis pour un demandeur de BPCE (procédure actuellement en vigueur, heureusement uniquement sur l'auditorium Arc de Seine... du moins pour l'instant !).
Coût : 325 € HT/heure, plus la prestation technique (un régisseur est facturé 50€/h) !
Il faut au préalable communiquer par mail à une boîte générique le formulaire de pré-réservation de salle de conférence, ainsi que la liste des participants de BPCE, facultative au moment de la réservation mais... obligatoire ensuite dans le cadre de la procédure d'accès aux locaux. Cette liste est à envoyer à deux boîtes génériques au plus tard la veille de la réunion avec le nom d'un collaborateur référent de BPCE et le titre de la réunion.

Voilà le genre de choses qui vous attend si ce projet de transfert aboutit.
A ce stade, on ne sait pas encore s'il faudrait établir un bon de commande dans Capri (donc avec les codes budgétaires de la direction et du projet concernés) lorsqu'il s'agirait de demander des travaux de reprographie, dans le cas où ce service serait finalement externalisé par Natixis, mais on vous tient au courant...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire