lundi 1 juin 2015

Une bonne nouvelle, enfin !

Les Négociations Annuelles Obligatoires sont terminées, la direction n'a rien voulu céder sur les augmentations collectives de salaire et le "primette" de 200 € si souvent évoquée ne sera pas versée. L'UNSA n'a pas souhaité cautionner par sa signature le principe consistant à substituer  un versement ponctuel à une augmentation pérenne.

Toutefois, il semble que la direction ait fini par entendre les demandes des salariés et de leurs représentants. En effet, la direction a annoncé aux organisations syndicales et nous a proposé le versement  d'un supplément d' intéressement exceptionnel de 700 000 € (soit le double du supplément d'intéressement versé l'an dernier).

L'UNSA a demandé que ce montant soit réparti de manière égalitaire entre les différents salariés, au prorata de leur temps de présence en 2014. Nous avons été rejoints en cela par les autres syndicats ( même si cela n'était pas nécessaire, puisqu'ils n'avaient pas signé l'accord d'intéressement). Nous attendons maintenant la réponse de la direction. Suivant cette proposition de l'UNSA, c'est donc un montant de l'ordre de 450 € qui  sera versé à chaque salarié (en septembre, en principe).

Il ne vous aura pas échappé qu'une nouvelle fois, une mesure ponctuelle vient pallier l'absence de mesure salariale pérenne. C'est regrettable et nous continuerons nos actions visant à retrouver dans les années à venir des augmentations collectives qui seules permettront aux salariés de ne plus perdre d'année en année de pouvoir d'achat.

N.B. : contrairement à ce que certains avancent, exclure les salariés hors classe n'est pas possible car non autorisé par la réglementation spécifique à l'intéressement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire