lundi 14 septembre 2015

Migration de la messagerie : un bel exemple d'anticipation...

Nous voilà  tous bloqués, en ce beau matin du 14 septembre, avec une messagerie en cours de migration...

Ceux d'entre vous qui ont appelé SOS informatique pour savoir s'il est normal que la mise à jour des données n'avance pas ont désormais la réponse : mais oui, c'est normal ! Le serveur est paraît-il surchargé... Quelle surprise !

Mais la surcharge n'aurait-elle pas pu -et même dû - être prévue et anticipée ? Ce n'était quand même pas bien compliqué d'imaginer que la première chose que feraient les salariés de BPCE en arrivant ce matin serait d'ouvrir leur messagerie ? N'est-ce pas ce qu'ils font chaque jour ?

Il ne s'agit pas ici  de critiquer nos collègues informaticiens qui font de leur mieux avec les moyens dont ils disposent. Mais on est en droit de se poser de sérieuses questions sur la compétence de leur directeurs. Ou alors, s'ils sont compétents, c'est qu'ils n'ont aucun respect pour le travail des salariés de BPCE.

Lorsqu'il y a un déménagement, la DRH accorde généralement un jour de congé  afin que les salariés concernés, qui ne peuvent évidemment pas travailler ce jour là ne soient pas inutilement pénalisés. Elle ne vous accordera pas cette faveur aujourd'hui, alors que pourtant vous n'êtes pas en mesure de travailler... mais rien ne vous empêche, si vous êtes au forfait jour, de rentrer chez vous ! Ca vous évitera de perdre votre temps.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire