lundi 7 septembre 2015

Pour ceux qui l'auraient raté : notre tract de la semaine dernière !

Les uns contre les autres
Depuis le mois de mai,  le 4ème étage de l’immeuble Avant Seine est l’objet d’un grand chambardement, avec le déménagement en cours des équipes de BCA (Banque Commerciale et Assurances). Déjà, on constate des conditions de travail difficiles pour de nombreux salariés de cette direction. Mais la question des open-spaces n’est pas nouvelle et ne concerne pas que BCA. Nous relançons donc notre action visant à améliorer les conditions de travail. Deux messages ont déjà été  adressés à la direction à ce sujet avec des propositions et des demandes concrètes pour améliorer ou faire cesser certaines situations. En attendant la réponse, que nous souhaitons rapide, nous avons choisi de dire tout le bien que nous pensons des open-spaces… en chanson*. En espérant que cela vous redonnera le sourire pour une rentrée qui s’annonce difficile.

On bosse, les uns contre les autres                                
On gagne notre vie, les uns avec les autres               
On se salue, on se sourit                              
On se raconte notre vie                    
Et au bout du compte                        
Tu te rends compte                            
Que dans cbureau y’a trop de monde !       

On parle, les uns avec les autres    
On s’énerve, les uns après les autres           
Au téléphone, parfois on crie                          
Même ton clavier, il fait du bruit                    
Et au bout du compte                        
Tu te rends compte                            
Que t’aimerais être tout seul au monde !   

8 heures par jour, les uns contre les autres 
Toute l’année, les uns avec les autres 
L’un a trop chaud, l’autre a trop froid 
S’il s’enrhume c’est ta faute à toi  
Et au bout du compte 
Tout ce qui compte 
C’est partir à l’aut’ bout du monde !

On bosse, les uns contre les autres    
On gagne notre vie, les uns avec les autres
On pourrait être plus efficaces
Si on avait un peu plus d’espace
Mais tu te rends compte !
L’impact sur nos comptes
On n’aura ça pour rien au monde

Nos boss, les uns comme les autres
Dans leurs bureaux, bien loin, bien loin des autres
Ils nous saluent, ils nous sourient
Ne comprennent pas ce qu’on leur dit
Ils n’en tiennent pas compte
Car au bout du compte
On n’est pas du même monde…
*d’après Starmania
www.unsabpcesa.org

Le bureau UNSA BPCE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire