jeudi 10 septembre 2015

Télétravail : si ça continue on sera les derniers...

Selon une enquête menée auprès de 44 000 cadres et dirigeants dans une centaine de pays, 72 % des managers sont désormais favorables au télétravail.

En France aussi, même si on a longtemps été en retard sur le sujet, les mentalités évoluent, avec 69% des sondés se déclarant favorables au télétravail.

Evidemment, cela suppose que le télétravail soit correctement encadré. 75 % des sondés soulignent qu’une formation serait nécessaire pour aider les managers à gérer leurs équipes à distance.

Par ailleurs,  87 % des personnes interrogées estiment que le télétravail permet d’instaurer une nouvelle façon de mesurer les performances, en évaluant les résultats concrets plutôt que le temps passé sur une mission. Le télétravail serait donc une bonne façon de réduire le "présentéisme", ce mal très français qui consiste à rester tard le soir au bureau juste pour se faire voir de ses supérieurs, alors qu'on n'est plus productif.

Pour une banque qui se veut digitale et dont les open-spaces sont de plus en plus encombrés, ce serait sans doute une bonne idée de se pencher sur la question...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire