lundi 23 novembre 2015

Encore un accord que l'UNSA a bien fait de signer !

L'accord signé par l'UNSA seul (une fois de plus...) en faveur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, qui a pris effet le 1er janvier 2013 pour une durée de 3 ans, arrive à échéance. On peut donc en tirer un premier bilan sur les années 2013 et 2014.

Globalement, les résultats sont bons, voire très bons selon les indicateurs.
Par exemple :
-  on dénombre 55% de femmes dans les personnes ayant suivi une formation managériale et dans les personnes inscrites dans les programmes de formation dédiés au management proposés par le Groupe ;
- 90% des promotions en classe F, 86% des promotions en classe G et 75% des promotions en classe H ont concerné des femmes ;
- les salaires moyens (ainsi que les salaires médians) des femmes sont désormais légèrement supérieurs à ceux des hommes dans les classifications E, F, G et H, et se rapproche du niveau des hommes dans les classifications I et J (moins de 2000 € d'écart sur le salaire annuel brut de base) ;
- 44 collaborateurs ont pu bénéficier en 2014 du dispositif de maintien de l'intégralité de leur salaire pour leur congé de paternité.

Il reste des progrès à faire... Par exemple, on ne compte que 38% de femmes dans les managers de BPCE. Et on ne compte que peu d'embauches de femmes dans certains métiers (inspection notamment). De plus, l'écart global des rémunérations est encore de 11% (du fait principalement des salaires de la catégorie "hors classe").
L'UNSA veillera à ce que le prochain accord (en cours de négociation) soit de nature à réduire ces écarts.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire