jeudi 12 novembre 2015

Le C.H.S.C.T. n'est PAS OK Corral

Les élus UNSA se demandent si le CHSCT ne va pas être saisi par la médecine du travail suite à l’hystérie qui semble gagner les rédacteurs des blogs et des tracts des organisations syndicales minoritaires, sans doute en mal d'existence, qui ne nous lâchent pas d’une semelle (si nous osons dire …).

A l’occasion de la sortie du nouvel Astérix, le ciel semble être tombé sur la tête de certains élus, qui n’hésitent plus, à coups de mensonges, de remarques fielleuses et insidieuses, à traîner dans la boue collègues, élus, enfin tous ceux qui ne pensent pas comme eux, et qui surtout n’ont pas le même objectif : la vengeance.

Dans l’hypothèse d’école où des élus aigris auraient cru pouvoir se servir du C.H.S.C.T pour régler leur compte personnel, les élus UNSA répondent  : LE C.H.S.C.T NE SERA PAS OK CORRAL.

Le CHSCT, tant que les élus UNSA y seront majoritaires, sera, dans le cadre de ses prérogatives, le garant du traitement équitable de tous les salariés de BPCE SA.
Nous ne ferons pas nôtre la réflexion faite en séance par ceux qui considèrent que les managers de BPCE SA sont payés pour souffrir. Ceci ne sera jamais notre base de travail.

Certains ont cru bon de proposer aux collègues la lecture du rapport de l’Inspecteur du Travail. Pourtant, le rapport de l’Inspecteur du travail et la réponse de l’employeur n’ont-ils pas encore un caractère confidentiel et ne restent-ils pas encore réservés au CHSCT ?!

Nous rappelons juste aux lecteurs que l’avis du CHSCT que nous avons diffusé a été rendu sur la base de plusieurs éléments :
-      Le rapport de l’inspecteur du travail.
-      La réponse de l’employeur à ce rapport.
-      Les préconisations du médecin du travail.
-      Les débats en CHSCT.
Les élus UNSA ont également rencontré plusieurs collègues de la Direction Juridique, comme ils rencontrent d'ailleurs fréquemment des collègues d'autres directions confrontés à des problèmes similaires.

Mais puisque d'autres organisations syndicales proposent aux salariés la lecture du rapport de l'inspecteur du travail, l’UNSA se réserve le droit de donner accès à l’intégralité de tous les documents, riches d’enseignements, aux collègues de BPCE.



               



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire