lundi 4 janvier 2016

Commençons l'année avec une bonne nouvelle !

Le régime de frais de soins de santé amélioré à compter du 1er janvier 2016.

Les nouvelles contraintes réglementaires applicables aux contrats responsables, visant à mieux encadrer les dépenses de santé, et notamment à limiter les remboursements des dépassements d'honoraires, ont rendu nécessaire l'évolution de l'accord sur les frais de soins de santé. 

Celui-ci, géré par BPCE Mutuelle, était jusqu'à présent structuré en deux niveaux : un régime de frais de santé de base mutualisé, et un régime surcomplémentaire propre à BPCE. 

Pour l'UNSA, il s'agissait que cette évolution ne se traduise ni par une dégradation des prestations du régime complémentaire santé, ni par une augmentation des cotisations.

Le nouvel accord prévoit donc un niveau supplémentaire, qui s’ajoutera aux deux premiers et qui  concernera plus spécifiquement les dépassements d’honoraires, permettant de maintenir le niveau de prise en charge des consultations à leur niveau actuel, en dépit des nouvelles contraintes réglementaires. D'autres garanties sont également renforcées (pharmacie à 15%, forfait hospitalier, certains soins dentaires et optiques).

L’impact financier pour les salariés sera quasi-nul, l'UNSA ayant obtenu que le coût de ces nouvelles garanties soit pris en charge en grande partie par l’employeur (sa participation au contrat principal passe de 50 à 52%).

L'UNSA a donc signé cet accord le 30 novembre 2015. Il a pris effet le 1er janvier 2016.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire