mercredi 4 mai 2016

Questionnaire Halberstadt : boycott or not boycott ?

Réponse : not boycott !

L’UNSA réclamait depuis maintenant plusieurs années la nomination d’un Secrétaire Général de BPCE et maintenant que ce poste a été – enfin ! – pourvu, on peut laisser à Catherine Halberstadt le bénéfice du doute et la laisser, avec les précautions qui s’imposent, commencer à faire son travail.

L’UNSA reste particulièrement vigilante sur ce que la direction qualifie pudiquement « d’optimisation », nous aurons l’occasion de revenir sur ce sujet. Mais s’il y a moyen d’améliorer l’efficacité de l’organe central sans remettre en cause l’emploi, c’est évidemment beaucoup mieux… C’est dans cette optique que l’UNSA n’appellera pas au boycott de cette enquête.

Bien au contraire, nous encourageons les salariés à y répondre avec la plus grande honnêteté. En effet, les questions ouvertes auxquelles vous êtes appelés à répondre doivent vous permettre d’indiquer tout ce qui, selon vous, constitue un obstacle dans l’exercice de vos missions.

Nous ne voudrions pas vous influencer (quoi que…), mais au cas où vous manqueriez d’inspiration, voici quelques thématiques (liste non exhaustive) que vous pourrez, si vous le souhaitez, reprendre à votre compte : 
- des procédures lourdes, complètement déconnectées de la réalité qui contribuent à donner aux Banques et aux Caisses une image déplorable de l’organe central ;
 une informatique trop souvent défaillante dans la vie quotidienne de notre entreprise, en dépit de la compétence des équipes ;
- une informatique au service du groupe beaucoup trop lourde, totalement à l’opposé du concept d’entreprise « agile », censée évoluer vers toujours plus de digital ; 
- des budgets en baisse année après année, dans quasiment toutes les directions ; 
- des conditions de travail pas toujours adaptées au cadre d’un organe central ;
 un modèle qui atteint aujourd’hui ses limites, tant au niveau du financement de BPCE qu’au niveau du fonctionnement quotidien.


Nous aurions évidemment préféré qu’un telle enquête soit réalisée par un organisme extérieur avec quelques garanties quant à l’anonymat des réponses et l’impartialité de leur dépouillement et de la restitution qui en sera faite… mais ce n’est pas une raison pour s’abstenir de dire donner votre avis quant aux pistes d’amélioration du fonctionnement de l’entreprise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire