mardi 4 octobre 2016

Vitesse et précipitation

Aujourd'hui, pas moins de quatre projets d'organisation / réorganisation étaient à l'ordre du jour :
- Finances Groupe, Stratégie, Secrétariat Général Direction Juridique : 363 personnes
- Transformation & Excellence Opérationnelle : 226 personnes
- Banque Commerciale & Assurance : 353 personnes
- Digital : 47 personnes
avec, en filigrane, le transfert chez Natixis Payment Solutions de 20 collaborateurs de l'actuelle Direction des Paiements Groupe.

Tout cela devait être traité aujourd'hui, dans une réunion démarrant à 9h et devant se terminer suffisamment tôt pour permettre à Laurent ROUBIN de réunir l'ensemble de ses équipes à 16h45, sachant que la veille, il avait déjà réuni ses managers pour leur présenter le projet de réorganisation avant même qu'il soit présenté au CE (ces managers auront certainement apprécié d'être associés à ce projet autant en amont)...

Si la nouvelle équipe constituée par la Secrétaire Générale, le nouveau DRH et la nouvelle Directrice des Affaires Sociales avaient voulu transformer le CE en chambre d'enregistrement, ils ne s'y seraient pas pris autrement ! Car il est clair que l'ordre du jour ne laissait guère de place aux très nombreuses questions soulevées par  ces réorganisations.

Mais à trop vouloir mettre de pression sur le CE pour obtenir un avis (c'est à dire un feu vert, que l'avis soit positif ou négatif), la direction risque d'obtenir le retour de bâton qu'elle semble bien chercher.

Un expert a été nommé pour aider la Commission Economique du CE à analyser les différents projets, en regard notamment des orientations stratégiques qui seront, elles aussi, prochainement présentées au CE.

Ensuite, le CHSCT sera également saisi pour examiner ces projets... et pas uniquement pour mesurer la largeur des cloisons des locaux qui seront aménagés ou réaménages, contrairement à ce que semble vouloir notre DRH.

Ce n'est pas ainsi que le CE et le CHSCT conçoivent leurs rôles. Il n'est pas question de se précipiter (sans aucune raison particulière, qui plus est) lorsqu'il s'agit de se prononcer sur des projets impactant fortement des centaines de salariés !

1 commentaire:

  1. Je rajouterai que Mr Perol a envoyé un mail lundi aux managers de BPCE (tous) pour expliquer ce projet ainsi qu'un powerpoint reprenant les modifications sur les organigrammes.

    RépondreSupprimer