mercredi 19 octobre 2016

Voilà à quoi vous avez échappé... et c'est en grande partie grâce à nous !

Passée inaperçue, une des dispositions de la loi Travail prévoyait une taxation des prestations servies par les comités d'entreprise aux salariés, dans le cadre du projet de financement de la sécurité sociale.

L'UNSA BPCE - en la personne de Jean-Luc DEBARRE, pour être précis - a alerté l'UNSA qui a aussitôt mobilisé ses militants et pris contact avec les ministères concernés par l'intermédiaire de son Secrétaire Général Luc BERILLE.

Le résultat, le voici. Plutôt que le communiqué de presse de l'UNSA, nous ne résistons pas au plaisir de vous présenter la réponse des ministres concernés. Mais l'essentiel à retenir tient en une phrase : le projet de taxation des activités culturelles et sociales des CE est abandonné.

C'est un grand succès  pour l'UNSA et des centaines de milliers de salariés... et pour l'UNSA BPCE, qui en est à l'origine !













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire