vendredi 31 mars 2017

C'est ce qu'on appelle une bonne gestion

Les comptes annuels du Comité d'entreprise seront présentés lors de la réunion extraordinaire du CE du 5 avril.

L’année 2016 se solde par un excédent de 91 K€ € (par rapport au budget) sur les Activités Sociales et Culturelles.

L’écart entre le réalisé et le budget s’explique notamment par des revenus plus importants que prévus perçus par le CE en provenance des entités rattachées (cotisations  indexées sur la masse salariale).

Notons que le budget global « Dépenses ASC » est réalisé à 99%.

jeudi 30 mars 2017

Les syndicats de BPCE en atente de précision sur les fermetures d'agences

Extrait de la dépêche AFP du 29 mars 2017


Le groupe de banque et d'assurance BPCE a confirmé jeudi son projet de fermeture d'agences et de suppression d'emplois devant les syndicats, qui ont regretté un manque de précisions sur les chiffres et l'accompagnement social.


Groupe BPCE, qui chapeaute notamment les réseaux Banque Populaire (3.300 agences) et Caisse d'Épargne (4.200 agences), a esquissé en février les grandes lignes de son projet de « transformation de la banque de proximité » pour 2018-2020. Il comprend une réduction de 5% du nombre d'agences, soit « un peu plus de 400 points de vente en moins » d'après la direction, qui mise sur le non remplacement d'un départ sur trois. 

Des groupes de travail seront installés avant la présentation officielle du projet le 29 novembre, selon lui. 

« Le plan stratégique n'est pas encore défini et les grandes orientations ne sont pas détaillées », a appuyé Philippe Donvito (UNSA). 
Sur le volet social, la direction a rappelé qu'elle misait sur le « remplacement de deux-tiers » des 11.000 départs prévus au cours du plan, soit « 3.600 non remplacements en trois ans », ajoute-t-il.

mercredi 29 mars 2017

Savoir pour qui on vote, c'est mieux !


Découvrez qui sont les candidats de l'UNSA BPCE au travers des "mini CV" qui sont sur l'intranet :

Titulaires CE

Suppléants CE

Titulaires délégués du personnel

Suppléants délégués du personnel

Attention : ces liens ne fonctionnent que si vous avez accès à l'intranet BPCE, donc sur votre lieu de travail.

mardi 28 mars 2017

Elections professionnelles : c'est parti !

Vous avez reçu (par courrier, à votre domicile), les codes nécessaires au vote électronique.

Pour ceux d'entre vous qui seront absents la semaine prochaine, nous ne saurions trop vous recommander de voter rapidement, avant vos congés  !

Nous insistons sur le fait qu'il est important que vos futurs représentants soient les plus légitimes possibles. Pour cela, il est souhaitable d'avoir un fort taux de participation, ce qui leur donnera le poids de plusieurs centaines de votes, face à la direction.

Alors un seul conseil, dès demain (mercredi) :

VOTEZ 😃
 
Et nous profitons de cette occasion pour vous donner les résultats des élections qui viennent d'avoir lieu chez NPS (Natixis Payment Solutions), qui traduisent une belle victoire de l'UNSA, qui a recueilli près de 48% des votes, soit plus du double du résultat du syndicat arrivé en deuxième position !

lundi 27 mars 2017

Yaka-fokon

Le Comité d’entreprise géré par l’UNSA c’est en 2016 :

1125 bénéficiaires subvention Spectacles musées :
700 places d’Opéra à tarif promotionnel
25 000 tickets cinéma
210 lecteurs
180 vidéastes
15 000 chèques lire vendus à 760 salariés
600 visiteurs pour 31 expositions
72 œnologues
40 artistes peintres
17 choristes
85 photographes
19 comédiens
1 400 bénéficiaires subvention Sport loisirs
1 450 enfants bénéficiaires cadeau Noël
1 310 enfants bénéficiaires rentrées scolaire et universitaire
420 enfants bénéficiaires colonies de vacances
2 560 parents et enfants à la fête de fin d’année
1 400 bénéficiaires de chèques vacances
400 participants aux voyages et week-ends
110 familles locataires des appartements du CE
77 naissances
50 mariages ou PACS
1 100 participants aux Grandes eaux de Versailles
250 sportifs subventionnés via l'AS BPCE
291 élèves soutenus par Prof Express
Plus d'une centaine de cinéphiles adeptes du Ciné Club

Alors, à ceux qui aujourd'hui vous disent : "on va créer ceci, on va lancer cela", on a envie de demander "très bien, mais en supprimant quoi ?"
Surtout lorsqu'il s'agit de l'adhésion au CIE (comité inter-entreprise) proposée par les autres organisations syndicales, pour un coût global de l'ordre de 350 K€, soit 17% du budget du CE (et donc, à peu de choses près, 17% de ce qui est listé ci-dessus) !
  

jeudi 23 mars 2017

Le monde à l'envers

A lire la prose de certains syndicats, le fait qu'un syndicat se retrouve en position majoritaire pourrait se révéler contraire à l'intérêt des salariés...

Que cela soit contraire à l'intérêt des syndicats minoritaires, on peut certes l'entendre...

Mais que cela soit contraire à l'intérêt des salariés, c'est déjà plus difficile à comprendre. L'UNSA BPCE était en effet majoritaire lorsqu'elle a signé, seule, l'accord d'intéressement qui a rapporté aux salariés, en moyenne sur 3 ans, 6 mois de salaire (pour un montant total de 40 M €)  !

A votre avis, qu'est-ce qui est le plus facile à gérer pour la direction ? Quatre syndicats à 25% chacun, en utilisant la technique bien connue consistant à diviser pour mieux régner ? Ou un syndicat fort, dont la légitimité s'appuie sur des centaines de votes ? Un syndicat majoritaire n'a aucun intérêt à brader sa signature. Chacun dans l'entreprise sait en effet qu'il est le principal, pour ne pas dire le seul, responsable de la qualité des accords signés. Et cela, bien entendu, la direction le sait aussi.

L'UNSA BPCE a d'ailleurs refusé de signer plusieurs accords, tels que celui relatif au travail de nuit (cf. notre tract du 10 janvier 2017) ou celui relatif aux NAO 2016 (cf. notre tract du 1er avril 2016), pourtant signé hier par ceux qui aujourd'hui laissent entendre qu'un syndicat majoritaire pourrait signer demain un accord au rabais !

Il y aura durant le prochain mandat des accords très importants à négocier, avec des enjeux probablement plus importants encore que ceux d'un accord d'intéressement.

A vous de décider à qui vous voulez confier le sort de ces négociations. A des syndicats agissant en ordre dispersé, obligés de conclure des alliances de circonstances... ou à un syndicat qui a déjà fait la preuve, en position majoritaire, de sa capacité à défendre les intérêts des salariés.

mercredi 22 mars 2017

Intéressement 2017



L' UNSA BPCE avait signé seule l’accord 2013-2015. Le nouvel accord portant sur 2016-18 a repris l’essentiel du précédent, en introduisant simplement un critère supplémentaire (la satisfaction des Banques et des Caisses).

Nous avons été rejoints l’été dernier par l’ensemble des organisations syndicales de BPCE (à l’exception de la CFTC), qui ont signé avec nous ce nouvel accord, qui produit maintenant ses premiers effets.

L’an dernier, le montant versé aux salariés a été de 14,1 M€. Il sera cette année de 13,3 M€.

Soit un montant équivalent à celui versé en 2015.

Ce résultat, obtenu dans un contexte difficile, montre que depuis 2009, l’UNSA BPCE a réussi, accord après accord, à améliorer le dispositif d’intéressement pour en faire aujourd’hui un des meilleurs du groupe.

mardi 7 mars 2017

Transformation digitale : voilà ce que nous voulons éviter !

Faites votre choix : deux articles consacrés au livre de Mathilde Ramadier, consacré à "ce nouveau rêve californien mondialisé, à son idéologie totalitaire et sa novlangue propagandiste".

A lire absolument si vous voulez en savoir plus sur ce qui, aujourd'hui, menace hélas les salariés de BPCE. 

Huffington Post - L'exploitation de la génération Y dans les start up

Nouvelobs.com - L'enfer des start up


jeudi 2 mars 2017

Actualité


Le procès en appel de François Pérol pour « prise illégale d’intérêt » vient de commencer.

Nous rappelons que son procès en première instance (avec les syndicats SUD et CGT constitués en partie civile) s’était terminé par une relaxe en septembre 2015 et que, suite à cette décision, le parquet avait fait appel.

Les audiences de ce procès en appel devraient se terminer le 10 mars.