lundi 18 décembre 2017

Deux salles, deux ambiances...

Retour sur la fin de la semaine dernière.

Mercredi, à l'occasion d'un conseil d’administration de BPCE International se tenant dans nos locaux, l'UNSA avait appelé le personnel de BPCE I à venir manifester devant le bâtiment pour réclamer l'ouverture de négociations sur le volet social. Dans le froid et par moments sous la pluie, entre 50 et 100 salariés ont répondu présent à l'appel.


  
Après des festivités organisées jeudi soir au Grand Palais, plus de 3000 dirigeants et cadres du Groupe étaient réunis vendredi au Palais Des Congrès pour un show qui se voulait à l'américaine, animé par Virginie Guilhaume, avec des intermèdes joués par des acteurs déclamant des textes assez pitoyables sur la banque digitale (quelle surprise !), et bien entendu des interventions de François Pérol, des membres du Comex et de dirigeants du Groupe.


Conclusion de ce bel exercice d'autosatisfaction : tout va bien, le Groupe a réalisé de très bons résultats et les perspectives du plan TEC 2020 sont excellentes.

Sauf bien entendu quand on est salarié de BPCE International...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire