jeudi 8 février 2018

Déclaration des élus de l'UNSA BPCE en réunion des délégués du personnel


Les élus UNSA constatent la bienveillance du message adressé par la boîte mail générique SOS Gestion des temps hier à 14h 33. Ce message tient bien sûr compte des résultats de l'enquête Plan de Mobilité BPCE réalisée en décembre dernier où 44% des collègues utilisent le RER ou le train pour venir jusqu'à leur lieu de travail ; 12,5 % utilisent une voiture ou un deux roues, 56 % habitent à plus de 10 km de BPCE et qu'enfin 47 % mettent plus de 45 minutes pour rejoindre BPCE... 

Ces éléments sont à corréler avec les informations transmises par les autorités franciliennes (préfecture de police et préfecture de région) appelant les personnes à ne pas se déplacer, des interruptions de trafic sur la plupart des lignes RER et Transilien, de la fermeture des écoles et des cantines pour cause d'intempéries...

Ce message traduit ainsi la modernité des relations sociales au sein de BPCE et montre l'ampleur de la marche à franchir pour atteindre l'ambition fixée par TEC 2020 de faire de BPCE un employeur de référence pour attirer les meilleurs talents. Pour mémoire 44% des salariés répondants à cette enquête estiment que le télétravail constituerait pour eux une solution.

Est-ce avec une telle bienveillance (départ anticipé de 30' ou jour de congés à poser) que nous allons devenir cet employeur de référence ?

Les élus UNSA auraient aimé lire que BPCE était bien conscient des intempéries, de leur caractère exceptionnel, de la dangerosité des déplacements en :
- remerciant les collaborateurs qui ont réussi à se déplacer malgré les conditions météorologiques,
- étudiant avec attention et bienveillance les cas des collègues qui n'auraient pas pu se déplacer...

Nous demandons donc à la DRH de bien vouloir faire évoluer sa communication et ses actions vers plus d'agilité et de digital.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire