dimanche 17 juin 2018

Coupe du monde à BPCE : on a la réponse !

Nous avions posé la question ici même, puis de manière plus officielle lors de la réunion des délégués du personnel du 14 juin.
Vendredi 15, la communication interne nous a donné la réponse : les matchs de la France des 21 à 17h et du 26 juin à 16h, seront retransmis dans l'auditorium !

Cela ne remplace pas une NAO (négociation annuelle obligatoire) réussie, ni une mise en oeuvre rapide et généralisée du télétravail, sans parler de la "fermeture de la chasse", qu'on espère pour bientôt... mais en attendant, à très court terme, c'est quand même une bonne nouvelle (du moins pour les amateurs de football). 

lundi 11 juin 2018

Coupe du monde à BPCE : la question est posée...

Une des questions* posées pour la réunion des délégués du personnel de jeudi 14 juin :

Le 14 juin, la coupe du monde de football commence. Des matches de l’équipe de France sont programmés à 16h et 17h (heure française). Ce type d’événement, fédérateur, participe du « bien-être au travail » si les salariés peuvent partager ces moments.

En 2010, par exemple, certains matchs ayant lieu aux mêmes heures avaient été retransmis sur des écrans placés au RIE.

Les délégués du personnel UNSA BPCE demandent si un dispositif du même genre est prévu (l’auditorium est également une option).

Réponse de la direction les tout prochains jours (ou pas, mais après, ce sera un peu tard).

* les autres questions portent malheureusement sur des sujets moins festifs... 

dimanche 10 juin 2018

Projet NET : l'accessoire qu'il vous faut !





Pour une démo en vidéo, cliquer ici !

Facile à trouver également sur Amazon en tapant "punching ball de bureau".

vendredi 8 juin 2018

Jeu de pronostics...

Comme pour chaque événement sportif de grande ampleur, la communication interne propose, à l'occasion de la Coupe du Monde de Football, un jeu de pronostics accessible sur l'intranet (qui est généralement un grand succès, très apprécié de nombreux collaborateurs).

Mais avant de se poser la question de savoir quel sera le score de Russie-Arabie Saoudite (premier match le jeudi 14 juin à 17h), il faut déjà parier sur la connexion informatique...

Plusieurs salariés nous ont en effet signalé qu'ils n'ont pas pu accéder à ce concours de pronostics et ont obtenu le message d'erreur suivant :


Nous lançons donc à notre tour un concours de pronostics : SOS informatique parviendra-t-elle à corriger ce bug avant le 14 juin ?

Comme quoi Laurent Mignon a peut-être raison lorsqu'il affirme qu'investir dans le digital, c'est bien, mais qu'investir dans l'informatique du quotidien, ce serait pas mal non plus  (comme on en a eu la preuve mercredi dernier) !

jeudi 7 juin 2018

Un projet pas si NET que ça...


Extraits de l'avis rendu par le CHSCT

En préambule, le CHSCT considère que la mise en openspace  massive de collaborateurs décidé par la Direction constitue une dégradation des conditions de travail .

Dans l’Avis précédent sur la 1ère partie du  projet NET ,  nous avions émis un certain nombre de points de vigilance .

Aujourd’hui nous prenons acte de la décision de la Direction .

Le CHSCT émet de ce fait un Avis négatif .

 

Les points de vigilance :

 Point 1 :

Malgré l’harmonie des couleurs, et les formes ergonomiques du mobilier, les collaborateurs se retrouvent dans un espace rationnalisé, dépersonnalisé (1ère étape avant le Flex Office ?)

La généralisation des open-space, induit une augmentation de la promiscuité du poste de travail, un sentiment de surveillance, un risque d’augmentation des nuisances sonores, une baisse de la concentration, etc….
Ce mode de fonctionnement n’est pas forcément efficace et peut être source de stress pour les personnes concernées. Chaque collaborateur devra « s’auto-discipliner », sinon le bruit ambiant augmentera rapidement.
Les collaborateurs dont les fonctions requièrent qu’ils soient fréquemment en communication téléphonique, devront si c’est possible, aller systématiquement dans des pièces de confidentialité pour ne pas gêner le plateau.
A plein effectif, les espaces d’accueil alternatifs ou l’on peut être soit seul, soit se réunir à plusieurs risquent d’être insuffisants.

Si le collaborateur n’a pas la possibilité matérielle de s’isoler, la seule solution offerte sera d’avoir un casque sur la tête afin d’atténuer les bruits ambiants et pouvoir se concentrer.
Cette solution risque d’isoler davantage les collaborateurs tout en induisant de nouveaux 
risques professionnels (audition, TMS, éventuelles expositions aux ondes, etc.).
 
Point 2 :

La phase de test avant le déploiement sur l’ensemble du 2ème étage n’a porté que sur une seule Direction et sur un seul métier. Ni le CHSCT ni la Direction ne disposent pour l’instant du recul nécessaire pour analyser les risques liés à ce projet et son adaptabilité aux différents métiers de BPCE.
Par exemple comment vont être traités les métiers qui utilisent beaucoup de documentation, ou qui sont très régulièrement en communication téléphonique ?
Le nombre et le type de rangements doit être adapté aux métiers exercés.
Des adaptations pour accentuer les corrections acoustiques devront faire partie des 
préconisations optionnelles à proposer en fonctions des métiers (séparations latérales 
acoustiques sur les bench, panneaux acoustiques supplémentaire au-dessus des postes de
travail, paravent entre les bench…salle bibliothèque pour travailler en silence, salle de
repos détente comme il est fait mention dans le projet).

Point 3 :

La réduction des espaces de rangement risque d’augmenter les risques de vols, les risques de retrouver des documents confidentiels sur les bureaux.
Au minimum, un tiroir fermant à clef, est demandé pour chaque collaborateur au niveau de son plan de travail.

La mise en place systématique de porte-manteaux communs pose des questions en termes d’hygiène. Des portants avec portes manteaux pourraient être proposés près des casiers.

Le manque flagrant de poubelles pose un vrai problème d’hygiène et de praticité. L’ensemble des collaborateurs ne peut pas passer sa journée à faire des aller/retour au niveau des 2 ou 3 points poubelles de l’étage.
La majorité des collaborateurs concernés demandent à ce qu’il y ait au moins un point poubelles par Bench.

A suivre, nos commentaires dans les prochains jours...