mercredi 26 septembre 2018

Nos nouveaux collègues

Les salariés de l'activité Eurotitres situés à Caen, qui seront bientôt des salariés de BPCE sa, se sont fortement mobilisés aujourd'hui, comme vous pouvez le voir sur la photo, pour discuter en assemblée générale des conséquences sociales du projet de transfert.






Pour eux, qui sont majoritairement des techniciens avec des salaires qui n'ont rien de commun avec ceux des 92% de cadres de BPCE sa, les sujets d'inquiétude sont nombreux, en particulier :
- leur PEE avec un taux d'abondement de 300 % ;
- la prise en charge des frais de garde d'enfant qui peut atteindre 1.920 € par an ;
- des chèques vacances (gérés par le CE Natixis mais payés par l'employeur) à hauteur de 520 € par enfant.
Et la liste ne s'arrête pas là...



L'UNSA BPCE suit attentivement l'évolution du dossier, en laison avec les élus UNSA de CAEN (qui représentent environ 50% des salariés). Tout sera mis en oeuvre pour que la transition se fasse dans les meilleures conditions pour l'ensemble des salariés.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire