mercredi 7 novembre 2018

Télétravail : on va peut-être passer la seconde !

L'accord signé par l'UNSA BPCE en juillet 2017 sur les conditions de travail (également signé par la CFDT et la CFTC) avait lancé un pilote de télétravail pour une période d'un an.


Cette période est maintenant terminée, et une négociation vient de s'ouvrir afin de généraliser le télétravail.


C'est une exellente nouvelle pour celles et ceux, nombreux(ses), qui attendaient avec impatience la possibilité de bénéficier du télétravail, d'autant plus que ces négociations se déroulent dans un contexte favorable, avec le transfert à BPCE SA de 5 métiers du pôle SFS.


L'UNSA BPCE a notamment demandé pour la généralisation du télétravail, que la limitation à 10% de l'effectif en télétravail pour un même service, ainsi que la nécessité d'un certificat de conformité des installations électriques, soient abandonnés. Cette demande semble avoir été entendue.


D'autres modalités, importantes, restent à négocier, notamment eu égard aux collaboateurs de Natixis qui doivent rejoindre prochainement BPCE, et qui bénéficient à ce jour de l'accord Natixis de télétravail.


L'UNSA BPCE veillera à ce que les salariés actuels de BPCE, comme ceux qui doivent le devenir prochainement, soient gagnants avec cet accord.

2 commentaires:

  1. Bonjour, Nous n'avons aucune visibilité sur le télétravail, pour avoir un soupçon d'information il faut venir sur ce blog. Quelles sont les prochaines échéances ? Qu'est ce qui bloque ?

    RépondreSupprimer
  2. La négociation pour un élargissement du télétravail à tous est en cours et nous avons bon espoir d'aboutir, sur une base qui devrait être très proche de celle dont bénéficient les salariés de Natixis. Horizon : avant la fin de l'année 2018.

    RépondreSupprimer