jeudi 15 novembre 2018

Tout ce qu'on ne vous demande pas dans Diapason

Dans Diapason, on ne vous demande pas si vous aimez ou non les open spaces à la mode startup.

Dans Diapason, on ne vous demande pas si vous en avez assez des réorganisations à chaque fois qu'un nouveau membre du comité exécutif est nommé.

Dans Diapason, on ne vous demande pas votre avis sur BPCE International, sur le Crédit Foncier et encore moins sur Fidor.

Dans Diapason, on ne vous demande pas si vous trouvez normal que le groupe, d'un jour à l'autre, fasse un revirement stratégique à 180 degrés.

Dans Diapason, on ne vous demande pas votre avis sur la politique sociale de votre entreprise, sur l'échec des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) l'an dernier et l'absence d'augmentations collectives depuis plusieurs années.

Dans Diapason, on ne vous demande pas ce que vous pensez de la dramatique dégradation en matière d'égalité homme / femme.

Dans Diapason, on ne vous demande pas si vous voulez du télétravail.
Mais à quoi sert Diapason, alors ?
A rien, à notre avis... Alors pourquoi répondre ?
La seule chose qui intéresse la direction, c'est le taux de réponse, pour ne pas apparaître comme le plus mauvais élève du groupe, puisque Diapason se déroule dans toutes les Banques, toutes les Caisses et chez Natixis ! Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire... 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire